Peut-on stocker des déchets verts dans son jardin ?

Peut-on stocker des déchets verts dans son jardin ?

Vous avez effectué d’importants travaux de jardinage et vous ne savez pas quoi faire de vos déchets verts ? Vous souhaitez respecter la réglementation en matière de stockage de déchets verts dans votre jardin ?

Oui vous pouvez ! Mais attention, pas n’importe comment, des règles existent. On vous explique ici comment faire pour stockez vos déchets verts dans votre jardin. Mais d’ailleurs, est-ce que la notion de déchets verts est claire pour vous ? On fait le point juste en dessous avant de vous dévoiler les secrets du compostage !

Les déchets verts, qu’est-ce que c’est ?

De façon générale, le terme « déchets verts » désigne les déchets végétaux provenant de l’entretien d’un jardin ou d’un espace vert public ou privé.

Selon le site Service-Public.fr, les déchets verts se composent de végétaux secs ou humides. Ceux-ci peuvent être issus de la tonte de pelouse, de la taille de haies; et d’arbustes, des résidus d’élagage, des feuilles mortes, des fleurs fanées, mais aussi des épluchures de fruits et légumes.

Les déchets verts font partie des biodéchets, qui comportent les déchets verts et les déchets alimentaires.

Pour identifier facilement vos déchets verts, suivez le guide !

Comment stocker ses déchets, les solutions

Les différentes possibilités de valorisation des déchets verts à la maison

Il existe plusieurs possibilités pour valoriser des déchets végétaux : le compostage, le paillage et la valorisation énergétique.

Le paillage consiste à couvrir un sol de résidus végétaux, préalablement broyés. La couche de résidus conserve une humidité optimale pour les plantations et empêche de nombreuses mauvaises herbes de pousser.

La valorisation énergétique est une technique qui permet de générer de la chaleur et/ou de l’énergie. Les déchets verts sont ici utilisés comme combustibles. Ils sont traités par incinération ou par méthanisation.

Mais la meilleure façon de valoriser vos déchets verts, c’est le compostage !

Le compostage domestique

Le compostage, aussi appelé « valorisation matière », est un processus naturel à la fois économique et écologique.

Le compostage peut être pratiqué dans votre jardin, sans autorisation nécessaire. Vous devez uniquement respecter les conditions suivantes :

  • Le dépôt ne doit pas dépasser 5 m³ ;
  • Le dépôt ne doit pas polluer les eaux ;
  • Le dépôt ne doit pas causer de troubles dans le voisinage (mauvaise odeur, manque d’entretien…).

Le compostage domestique vous permet non seulement de stocker vos déchets verts simplement, mais il vous permet aussi de produire un compost de qualité, utilisable comme engrais organique.

Il existe également des sites de compostage industriel, dans lesquels le processus de décomposition est parfaitement maîtrisé.

Alors, peut-être vous posez-vous quelques questions ? Nous tenterons ici de répondre aux principales questions que se posent les particuliers sur le compostage domestique.

  • Quel composteur choisir ?

Trois types de composteur existent : le bac à compost, le lombricompost et le composteur rotatif. Le bac à compost est le plus économique. Le composteur rotatif permet d’éviter d’avoir à mélanger le compost, ce qui indispensable pour obtenir un bon compost. En revanche, il est plus onéreux qu’un bac à compost classique. Enfin, le lombricomposteur (élevage de vers rouges) produit un compost d’excellente qualité. Il est possible d’en confectionner un soi-même.

  • Comment réussir son compost ?
  • Recouvrez le composteur de paille ;
  • Évitez d’y placer les déchets organiques de viande ou de poissons ;
  • Privilégiez les déchets verts non traités : feuilles, branches, fruits, légumes, marc de café, thé et graines ;
  • Ne mettez jamais de plastique, de bois traité, de tissus synthétiques ou de sable. En revanche, les rouleaux de papier toilette ou essuie-tout sont très appréciés des lombrics ;
  • Équilibrez les apports entre déchets chargés en carbone et ceux chargés en azote ;
  • Ajoutez de la cendre pour éliminer les insectes intrusifs et/ou les orties ;
  • Mélangez le compost qui a besoin d’oxygène pour se décomposer.
  • Que ne faut-il pas mettre au compost ?

Il ne faut surtout pas mettre de litières animales, de métal, de plastique, d’urine et d’excréments, d’huile et de graisse alimentaire, de cendre de barbecue, de poussière d’aspirateur, de terre et de sable, ou encore de chiffons et textiles.

  • Combien de temps avant de pouvoir utiliser mon compost ?

Tout dépend de votre composteur et de ce que vous mettez dedans. La fourchette de temps avant de pouvoir utiliser votre compost au jardin s’étend de trois mois à trois ans.

Il est interdit de brûler les déchets verts dans son jardin

Il est interdit de brûler des déchets verts à l’air libre ou de les brûler avec un incinérateur de jardin.

En effet, brûler des déchets verts, en particulier lorsqu’ils sont humides, dégage des substances toxiques pour les êtres humains et l’environnement, notamment des particules fines. À titre d’exemple, brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines qu’un voyage de 14 000 km avec une voiture à essence neuve.

De plus, cela peut engendrer de possibles troubles de voisinage (odeurs ou fumées) et des risques d’incendie.

Textes de loi de référence :

  • Article L. 1421-4 du Code de la santé publique : contrôle administratif du maire pour les règles générales d’hygiène des habitations, leurs abords et dépendances ;
  • Règlement sanitaire départemental : précise la question du brûlage des déchets ;
  • Article R. 541-8 du Code de l’environnement et son annexe II : classification des déchets ;
  • Article 131-13 du Code pénal : définition des montants d’amendes en fonction du délit.

Quelques exceptions

Dans certains cas de figure, des dérogations existent. Vous pouvez brûler vos déchets verts s’il n’y a pas de déchetterie ou de service de collecte des déchets verts dans votre commune. S’il y a une obligation de débroussaillement ou si un plan de prévention des risques incendie de forêt (PPRif) s’applique, là aussi, il est possible de brûler ses déchets verts.

Pour connaître le mode de traitement des déchets verts dans votre commune, ou savoir si une dérogation s’y applique, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Comment se débarrasser de ses déchets verts ?

Vous ne pouvez pas composter vos déchets verts ?

Pour faire disparaître vos déchets végétaux rapidement, sans avoir à aller en déchetterie, vous pouvez les faire évacuer par un organisme compétent. Cet organisme peut être votre commune, les horticulteurs et paysagistes proches de chez vous et les entreprises spécialisées, comme Valoservices. Ces dernières interviennent pour les volumes de déchets verts importants, qui ne peuvent pas être gérés autrement.

Les bennes déchets verts Valoservices

Si vous ne pouvez pas avoir de compost, les bennes pour déchets verts Valoservices vous offrent la possibilité de vous débarrasser de vos déchets  verts rapidement, facilement et en étant certain que vos déchets seront valorisés de façon optimale.

Pour faire évacuer vos déchets verts dans une benne, il vous suffit de vous rendre sur la page dédiée : Valoservices – benne déchets verts. Vous pourrez ensuite sélectionner la taille de la benne souhaitée, ainsi que votre lieu de résidence.

Une fois ces deux informations renseignées, vous verrez apparaître le prix de la location. Ce tarif est tout compris. Il inclut la dépose et la location de la benne (de 1 à 7 jours), le transport jusqu’au site de vidage et le traitement des déchets verts.

Ces solutions peuvent vous intéresser

big bagBig Bag 1 m3 pour déchets verts

Sac à déchets adapté pour un poids jusqu’à 1500 kilos.
Profitez de nos tarifs dégressifs dès le 2ème Big Bag commandé !

En savoir +

BenneBenne 7 m3 pour déchets verts

Pour faire évacuer vos déchets verts dans une benne 7m3, bénéficiez d’un tarif tout compris incluant la mise à disposition (1 à 7j), la collecte et le recyclage des déchets.

En savoir +

Inscrivez-vous à notre newsletter

* champs obligatoire
Êtes-vous un ...
Professionnel, quel est votre secteur d'activité ?
×