Que deviennent les gravats de chantier une fois évacués ?

Les gravats de chantier constituent la grande majorité des déchets du BTP et des Travaux Publics. Avec des centaines de millions de tonnes générées chaque année, la valorisation des gravats permet de préserver nos ressources naturelles et de limiter la pollution liée à la gestion de ces déchets. Tri, collecte, valorisation… SUEZ vous dit tout sur la gestion des gravats de chantier.

Déchets de chantier : collecter et trier les déchets inertes pour leur valorisation

Sont considérés comme déchets inertes les déchets qui ne peuvent plus subir de modification physique, biologique ou chimique importante. Les déchets de chantier comme les gravats, le verre, le béton, ou les résidus de céramiques sont donc considérés inertes. Par leur nature « neutre », ces déchets ne présentent pas de risque de pollution (à l’exception du plâtre et des déchets amiantés).

En France, 20 millions de tonnes de déchets inertes sont produites chaque année par le BTP, et 280 millions de tonnes par les Travaux Publics. Ces énormes quantités posent un problème de stockage : de nombreuses décharges sont saturées de déchets inertes, et il devient difficile de trouver des lieux pour entreposer des tonnes de gravats. De plus, le transport de ces tonnes de déchets génère une pollution très importante.

Pour répondre à ces deux problématiques et participer activement à la transition énergétique, SUEZ propose des solutions sur-mesure aux professionnels comme aux particuliers. Nous collectons vos gravats de chantier à la demande, à domicile ou sur le chantier, à l’aide de Big Bag de 1 m3 ou de bennes de 7 à 15 m3. Nous transportons ensuite les gravats vers nos filières spécialisées, en vue de leur valorisation.

Recyclage : que deviennent les gravats de chantier ?

Aujourd’hui, près de 60 % des déchets de chantier inertes sont valorisés. Ils peuvent être réemployés sur le chantier, sur d’autres sites, ou servir de remblai de carrière. Autrement, ils sont placés en centre de stockage spécialisé, ou en décharge.

Chez SUEZ, les gravats de chantier collectés connaissent deux destinations, selon leur composition et leur qualité :

         Les Installations de Stockage des Déchets Inertes (ISDI) : le traitement des déchets inertes en ISDI est considéré comme de l’élimination de déchets. Si nous privilégions au maximum la valorisation des gravats, elle n’est pas toujours réalisable.

         Valorisation matière : sur notre écopôle de Lourches (59), nous avons mis au point un process dédié au recyclage des gravats de chantier. Ils peuvent être utilisés comme remblai de carrière, mais ils peuvent aussi être broyés en granulats. Sous cette forme, ils sont très utiles au secteur de la technique routière, pour réaliser les soubassements de routes, le terrassement ou les bétons. Les gravats valorisés constituent alors une bonne alternative aux matériaux naturels.

Avec nos solutions de collecte et de valorisation des déchets inertes, vous disposez d’une solution simple, qui vous permet de vous concentrer sur votre chantier. Nous adaptons les créneaux de collecte et les contenants à vos besoins, pour un maximum de souplesse. Pour chaque prestation, nous délivrons un bordereau de suivi des déchets, qui vous garantit la bonne gestion de vos déchets, dans le respect de l’environnement.