Par quel système de chauffage remplacer sa cuve à fioul ?

cuve à fioul valoservices

En cette fin d’année, le gouvernement a annoncé son souhait de supprimer les chaudières à fioul individuelles d’ici 10 ans. Pour se faire, il propose une augmentation de la prime à la conversion des chaudières, pour aller vers des systèmes moins coûteux et plus écologiques. Par quel système de chauffage remplacer votre cuve à fioul ? SUEZ vous dit tout.

Chauffage au fioul : une interdiction d’ici 10 ans ?

Le 14 novembre 2018, Edouard Philippe annonçait un remaniement de la prime à la conversion des chaudières, dans l’objectif de supprimer les chaudières individuelles au fioul en France d’ici 10 ans. Aujourd’hui, c’est encore 3,4 millions de foyers, soit 12 % des ménages français, qui se chauffent au fioul. Un mode de chauffage extrêmement polluant, et de plus en plus coûteux pour les ménages, qui subissent la hausse des cours du pétrole et de la fiscalité.

Ainsi, le remplacement des chaudières au fioul par des systèmes plus écologiques permettrait de réduire la pollution générée par les ménages, mais aussi de répondre à la baisse du pouvoir d’achat, qui fond à vue d’œil face au coût du fioul.

Par quel système de chauffage remplacer sa cuve à fioul ?

La prime à la conversion des chaudières permet d’obtenir une aide de 2 000 à 3 000 € pour les ménages modestes, afin de changer de système de chauffage. Le remaniement annoncé par le gouvernement viserait à augmenter les montants de cette prime, et à élargir les critères d’éligibilité. La prime de conversion actuelle permet d’obtenir une aide pour financer l’installation de 3 types de chauffage :

  •       La pompe à chaleur : c’est un système particulièrement écologique et peu coûteux. La pompe à chaleur va récupérer les calories ambiantes dans l’air, l’eau, ou le sous-sol, pour les restituer sous forme de chaleur. Si cette solution est peu coûteuse sur le long terme, son installation l’est davantage : comptez de 5 000 à 12 000 €.
  •       La chaudière biomasse : ce système fonctionne sur le même principe que la chaudière à fioul, mais au lieu d’exploiter l’énergie dégagée par la combustion du fioul, on utilise des matières organiques comme le bois. On obtient donc un carburant bien moins coûteux et moins polluant. Pour l’installation d’une chaudière biomasse, il faut compter 3 000 à 9 000 €.
  •      L’énergie solaire : pour une couverture chauffage optimale, l’énergie solaire doit être associée à un autre système de chauffage. En effet, selon l’ensoleillement de votre région, l’inclinaison de votre toit, le modèle de panneaux, le type de ballon de stockage, vous pouvez espérer une couverture de vos besoins en chauffage de 30 à 70 %. Par contre, en termes d’écologie et de coût de fonctionnement, l’énergie solaire est très avantageuse. Côté installation, envisagez un coût de 4 000 à 15 000 €.

Démantèlement cuve à fioul : comment ça marche ?

Il est souvent nécessaire lors d’un changement de mode de chauffage d’enlever l’ancien pour permettre l’installation du nouveau dans le même espace. C’est pourquoi, régulièrement, les chauffagistes demandent à ce que soit retirée l’ancienne cuve à fioul en amont de leur intervention.  

Chez SUEZ, nous assurons le dégazage, la neutralisation, et le démantèlement de votre cuve à fioul, pour la retirer en toute sécurité. L’enlèvement d’une cuve à fioul n’est pas un acte anodin et il doit être réalisé par un prestataire agréé. Pour obtenir un devis personnalisé, rien de plus simple, rendez-vous sur notre site et complétez notre formulaire en quelques clics. Nos experts pourront vous conseiller pour effectuer le démantèlement de votre cuve à fioul, en respectant les spécificités de votre installation.