Les bonnes pratiques pour le recyclage d’ordinateur

Vous disposez de matériel informatique en fin de vie, ou dont vous n’avez plus l’utilité ? Le recyclage d’ordinateur portable ou d’ordinateur fixe permet de préserver l’environnement et de récupérer des matières premières précieuses. Découvrez les bonnes pratiques pour le recyclage d’ordinateur avec SUEZ.

Recyclage ordinateur portable ou fixe : que dit la réglementation ?

La réglementation autour du recyclage des déchets informatiques, et donc sur le recyclage d’ordinateur portable ou fixe, est assez stricte. Pour les particuliers, comme pour les entreprises qui achètent du matériel informatique, la réglementation est peu visible, car elle concerne avant tout les vendeurs de matériel informatique.

La loi oblige les enseignes vendant des produits informatiques à reprendre un vieil appareil pour l’achat d’un nouveau. C’est valable pour les points de vente physique, mais aussi pour les enseignes uniquement en ligne. Lorsque vous achetez un ordinateur, le montant indiqué comme écotaxe sert justement au recyclage. Le recyclage de l’ordinateur portable étant compris dans le prix d’achat, n’hésitez pas à ramener votre ordinateur pour le faire recycler.

Comment recycler son ordinateur ?

Si vous ne souhaitez pas investir dans un nouvel appareil, vous pouvez aussi déposer votre ordinateur usagé dans un point de collecte pour le recyclage des appareils électroniques. On en trouve dans toute la France. Pour ceux ayant une quantité importante de déchets informatiques à éliminer, vous pouvez faire appel à un prestataire agréé comme SUEZ, qui assure la collecte et le traitement des déchets informatiques.

Pourquoi opter pour le recyclage d’ordinateur portable ?

Le recyclage d’ordinateur portable ou fixe permet de récupérer de nombreuses matières premières. De plus, les matières premières en question, rejetées dans la nature sans traitement, peuvent être très dangereuses pour la santé publique et l’environnement.

Le recyclage d’un ordinateur portable se déroule comme tel :

–       Les parties en plastique sont recyclées et utilisées pour fabriquer de petites pièces automobiles ;

–       Les métaux ferreux sont recyclés à 100 %, pour devenir des pièces automobiles, ou des armatures de construction ;

–       La carte électronique, composée de métaux et de plastique est elle aussi recyclée. Les métaux et les plastiques sont divisés avant d’être valorisés ;

–       Les métaux non-ferreux comme le cuivre sont recyclés pour créer de nouveaux câbles ;

–       Les substances réglementées, comme les batteries ou les condensateurs doivent suivre un traitement encadré. Les condensateurs sont incinérés, et les batteries sont recyclées dans des filières spécialisées ;

–       Les autres matériaux, comme les mousses, les parties caoutchouc ou les écrans sont les parties les plus difficiles à valoriser. Certains éléments sont valorisés énergétiquement, quant aux écrans, ils sont en bonne partie éliminés en incinérateurs, ou enfouis en centre de stockage conforme à la réglementation.

Le recyclage d’ordinateur, une fois effectué, permet donc de récupérer beaucoup de matières premières et d’éviter de puiser dans nos ressources naturelles, pour la fabrication de nouveaux éléments.