Economie circulaire : 5 écogestes à adopter au bureau

Ordinateurs à recycler

Quand on pense à l’impact de notre travail sur l’environnement, il est vrai que l’on pense plutôt aux usines et aux industriels. Pourtant, en travaillant derrière un bureau et un ordinateur, on pollue également. Pour respecter l’environnement et réduire son impact sur la planète, voici comment appliquer 5 écogestes au bureau.

Ecogestes au bureau : pourquoi pollue-t-on ?

Lorsque l’on travaille dans un bureau, on consomme énormément d’énergie via notre utilisation des ordinateurs, de la lumière, la climatisation ou l’imprimante. C’est d’autant plus vrai pour les entreprises du secteur informatique,  dont les serveurs sont très énergivores. Une autre source de pollution au bureau est la consommation de papier non recyclé : aujourd’hui, le papier représente près de 80 % des déchets d’une entreprise.

Bien sûr, de nombreux gestes du quotidien contribuent également à alourdir notre empreinte écologique : se laver les mains avec un débit important, boire son café dans une tasse en plastique ou laisser la machine à café allumée. Au quotidien, nous pouvons tous agir avec de petits gestes et contribuer à mettre en place l’économie circulaire dans notre société.

Enfin, les entreprises ont tout intérêt à pousser ces bonnes pratiques, dans le cadre d’une démarche RSE, mais aussi économique : des déchets et une consommation d’énergie bien gérés peuvent représenter de belles économies pour une entreprise !  

5 écogestes à adopter au bureau

  1.       Eteindre son poste lorsqu’on a fini

Eteindre la lumière du bureau en sortant, arrêter la machine à café, couper l’imprimante ou l’ordinateur lorsque l’on en a plus besoin : ce sont des gestes simples, mais que l’on peut facilement oublier. On estime que 11 % de nos factures d’électricité sont à attribuer à nos appareils en veille.

  1.       Limiter la production de déchets

En travaillant, on produit énormément de déchets : les gobelets plastiques à la machine à café, la touillette qui l’accompagne, ou encore, les milliers de papiers qui ne servent plus. Privilégiez une véritable tasse et une cuillère que vous pouvez réutiliser. Pour le papier, évitez au maximum d’imprimer, et quand vous n’avez pas le choix, réutilisez ensuite les papiers comme brouillon.

  1.       Utiliser son ordinateur de manière responsable

Au-delà du fait de l’éteindre et non de le mettre en veille, il est tout à fait possible d’utiliser son ordinateur de manière responsable. Pour ce faire, pensez à vider régulièrement votre boîte mail, ce qui évite aux serveurs de tourner à plein régime pour sauvegarder tous vos mails. Vous pouvez enfin utiliser un moteur de recherche responsable, avec des serveurs économes, qui privilégient l’énergie verte.

  1.       Privilégier les transports en commun et limiter les déplacements

Pour travailler, vous faites l’aller-retour au bureau tous les jours, ainsi que d’autres trajets professionnels. Dans la mesure du possible, privilégiez au maximum les transports en commun. Quand cela n’est pas faisable, misez sur le covoiturage pour limiter la production de gaz à effet de serre.

  1.       Penser au recyclage

Depuis 2016, les entreprises ont l’obligation d’effectuer le tri à la source et de recycler le papier qui constitue une part importante de leurs déchets. Le recyclage peut aller bien plus loin : trier les déchets plastiques, les déchets alimentaires, les ampoules et les piles. Vous pouvez aussi trier les déchets électriques et électroniques afin de les faire recycler pour éviter toute pollution, ou les faire reprendre par le fournisseur.