Comment recycler sa voiture usagée ?

Voiture usagée à emmener à la déchetterie

Vous possédez un véhicule hors d’usage dont vous souhaitez vous débarrasser ? Aujourd’hui, si le rejet des véhicules dans la nature est interdit, il est tout à fait possible de recycler sa voiture usagée facilement. Confiée à des mains expertes, votre voiture pourra être revalorisée à plus de 80 %. SUEZ vous explique tout.

Pourquoi recycler sa voiture usagée ?

Chaque année en France, on estime que 1, 5 millions de véhicules deviennent hors d’usage (VHU). A la clé, des tonnes et des tonnes de déchets difficiles à stocker et polluants. Les véhicules hors d’usage sont considérés comme des déchets dangereux. Il est donc formellement interdit de les rejeter dans la nature.

Pour recycler sa voiture usagée, il faut la remettre à un professionnel agréé. Ce dernier aura la capacité d’isoler les déchets dangereux (batterie, liquide de frein et de refroidissement, huiles, fluides de climatisation, etc.), des déchets recyclables. Les éléments en bon état peuvent être revendus sous forme de pièces détachées, quand les éléments recyclables seront transformés en nouvelles matières premières.

L’Ademe estime que 81 % de la masse d’un véhicule hors d’usage font l’objet d’une réutilisation ou d’une valorisation. Un constat plutôt positif, mais qui reste inférieur au taux de valorisation à 95 % fixé par la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000. C’est également cette directive qui encadre la marche à suivre pour recycler sa voiture usagée.

Recyclage voiture : comment ça marche ?

La France dispose de 1 700 centres de traitement VHU et de 60 broyeurs agréés. Dans un premier temps, renseignez-vous auprès de votre commune sur le professionnel agréé le plus proche de chez vous. Si c’est possible, amenez votre voiture usagée directement au centre de traitement. Si le transport est impossible, vous pouvez faire appel à un prestataire qui propose parmi ces prestations la collecte des VHU.

Pour remettre votre voiture à un démolisseur agréé, il faut que celle-ci possède encore tous ces principaux équipements. C’est ce qui vous permettra de bénéficier d’une reprise gratuite du véhicule. Une fois le véhicule remis au démolisseur, celui-ci vous remettra un certificat afin d’annuler l’immatriculation du véhicule auprès de la préfecture. Ainsi, vous pourrez vous dégager de la responsabilité du véhicule.

Une fois le certificat en poche, vous disposez de 15 jours pour faire une déclaration de cession pour destruction à la préfecture. Le certificat vous sera demandé, il est donc important de bien le conserver. En retour, vous recevrez un accusé d’enregistrement, qui prouve que vous avez bien fait la démarche dans les règles et que le véhicule n’est plus de votre responsabilité. Une marche à suivre finalement assez simple, qui permet à la fois de préserver la planète et d’optimiser nos ressources, en valorisant la majeure partie des déchets !

Recycler sa voiture usagée avec goodbye-car

Pour faire recycler votre vieille voiture, faites appel au service de goodbye-car, épaviste agréé qui vous permet de faire enlever et valoriser votre véhicule usagé.  

Partenaire de Valoservices, la plateforme goodbye-car permet de lutter contre la filière illégale de reprise des véhicules en mettant en avant des opérateurs agréés. En faisant appel à ce service, vous serez ainsi certains d’obtenir le certificat de destruction, nécessaire à l’obtention de la prime à la casse.  

Le site goodbye-car vous permet de calculer instantanément le prix de rachat de votre véhicule, de prendre rendez-vous avec la casse automobile agréée la plus proche et de faire enlever votre épave quand vous le souhaitez. Grâce à ce service, 40 000 véhicules ont d’ores et déjà été recyclés.