Comment recycler les déchets bois ?

Comment recycler les déchets bois ?

dechets de bois

La France produit chaque année 14 millions de tonnes de déchets de bois.

L’enjeu écologique du recyclage des déchets de bois est donc immense. En effet, recycler ces matières est une alternative pour réduire la coupe des arbres, mais aussi de limiter les émissions de gaz à effet de serre dues au transport des troncs vers les scieries, ainsi que toutes les émissions découlant des processus de transformation.

Pour que les déchets de bois soient valorisés, ils doivent préalablement être triés et collectés. Selon l’ADEME, 90 % de ces déchets sont valorisés et 49 % font l’objet d’une valorisation matière.

Les différents types de déchets bois ?

En France, les déchets bois sont principalement produits par trois types d’acteurs : les industriels, la distribution et les particuliers.

Parmi les industriels, on retrouve les scieries, les fabricants de meubles et les magasins de grande distribution. Ces derniers doivent faire recycler des palettes, des cagettes, des tourets et diverses chutes de production.

Au sein de ces déchets, on distingue trois grandes familles de déchets de bois : le bois de classe A, le bois de classe B et le bois de classe C. En fonction du type de bois, les possibilités de valorisation diffèrent. Il est donc primordial de pouvoir les distinguer afin de les valoriser au mieux.

Le bois de classe A (bois non traités)

Le bois de classe A est un bois brut et noble, qui n’est ni traité, ni peint, ni collé.

C’est le bois des emballages non peints et non traités comme les palettes, caisses, cagettes, bois de calage non traités, planches de bois massif et bois en mélange. C’est aussi le bois des panneaux bois non-mélaminés, non traités et sans souillures ou qui sert à fabriquer des tourets.

L’humidité de ce type de biomasse varie de 15 à 25 %, ce qui en fait un combustible hautement calorifique pour les chaufferies industrielles.

En résumé, les bois de classe A sont des bois secs non traités et non peints.

Le bois de classe B ou AB (bois traités non-dangereux)

Le bois de classe B ou AB est traité avec de faibles adjuvants chimiques (peinture, laque, vernis, etc.) pour mieux se conserver. Il peut être peint et collé.

C’est le bois des panneaux, le bois d’ameublement, le bois de démolition exempt de gravats, des bois peints et les résidus de l’exploitation forestière (souches, grumes, etc.).

Il est principalement issu des déchets du bâtiment et de l’ameublement. On retrouve notamment des poutres, du bois de démolition, des panneaux de particules, des contreplaqués, du bois peint, vernis, mélaminés et/ou avec présence de colle, des meubles et fenêtres en bois.

Le bois de classe C (bois traités dangereux)

Le bois de classe C est traité et dangereux. Ce sont des bois imprégnés, classés déchets dangereux et polluants.

On retrouve par exemple ce type de bois dans les traverses de chemins de fer, les poteaux EDF et téléphone, les palissades traitées, le bois injecté à cœur aux sels métalliques et les bois « créosotés ». Le bois de portes de fenêtres et de poutres peints au plomb font également partis de cette catégorie. Les bois d’extérieur, traités à la lasure ou à la peinture, les bois d’écrans acoustiques, les piquets de vigne et d’arboriculture, le bois de palissades et les déchets bois issus du génie civil et imprégnés de métaux lourds en sont eux aussi, des bois traités dangereux de classe C.

Les différentes valorisations des déchets bois

Après la collecte, le bois est envoyé en centre de tri pour être trié manuellement. Sur place, il subit un tri manuel avant de partir en filière spécialisée pour être broyé, déferraillé, criblé et grappiné afin d’être recyclé ou valorisé.

Selon les types de déchets bois, différentes valorisations sont possibles.

Les déchets de bois ont deux débouchés principaux : la valorisation matière dans l’industrie des panneaux de particules et la valorisation énergétique en chaufferie.

Les bois A et B sont généralement valorisés en tant que panneaux de particules. Lorsque ce n’est pas possible, ils sont transformés en combustibles pour la production de chaleur. Dans ce cas, ils sont transformés en plaquettes de bois afin d’alimenter les chauffages collectifs et individuels.

Les bois de type C peuvent également être valorisés. La valorisation énergétique est possible, à condition qu’elle soit faite dans des installations d’incinération spécifiques. Sinon, ils peuvent être utilisés en cimenterie.

La valorisation énergétique : le bois devient du bois énergie. C’est la première source d’énergie renouvelable utilisée en France. Le bois est utilisé en tant que combustible pour alimenter les chaufferies industrielles ou collectives et les réseaux de chaleur, comme à Massy-Anthony, où le bois est valorisé par SUEZ. Dans cet incinérateur, 87.000 tonnes de déchets ménagers seront incinérées annuellement, ainsi qu’environ 39.000 tonnes de bois revalorisé.

Dans certains cas, le recyclage du bois permet de produire de l’électricité, en chauffant l’eau dont la vapeur alimente des générateurs.

La valorisation matière : le bois est utilisé en tant que nouvelle matière, pour fabriquer de nouveaux éléments, tels que des panneaux de particules ou agglomérés qui permettent de concevoir du mobilier.

infographie sur le recyclage et la valorisation des dechets bois

Les produits issus du recyclage du bois

D’autres secteurs sont également demandeurs de bois recyclé.

Certains paysagistes et pépiniéristes acquièrent du bois de catégorie A pour faire du paillage. Les cimentiers achètent de la sciure pour alimenter leurs fours. Les fabricants de pellets emploient les déchets de bois recyclés pour concevoir de nouveaux granulés combustibles, et certains copeaux de bois noble peuvent devenir, après transformation, de la litière pour animaux.

Contrairement aux idées reçues, le recyclage du bois ne permet pas de créer de la pâte à papier. Les process de traitement des déchets bois ne permettent pas encore ce type de valorisation.

Les solutions Valoservices

Chez Valoservices, nous vous proposons des solutions de collecte et de traitement des déchets bois simples et efficaces.

Ainsi, vous pouvez louer une benne dans laquelle entreposer vos déchets bois.

À la date de récupération de la benne convenue, un chauffeur spécialisé viendra récupérer la benne. Les déchets bois seront envoyés sur un centre de tri pour être ensuite broyés, déferraillés, criblés et grappinés. Sur place, ils feront préalablement l’objet d’un tri avant de partir en filière bois spécialisée pour être recyclés ou valorisés.

Recyclez vos déchets bois : location de bennes à bois.

Comment bien trier vos déchets dans une benne à bois ?

Cette solution peut vous intéresser

benne pour déchets boisBenne pour déchets bois

Pour faire évacuer vos déchets bois dans une benne, bénéficiez d’un tarif tout compris incluant la dépose et la location de la benne (1 à 7j).

En savoir +

Inscrivez-vous à notre newsletter

* champs obligatoire
Êtes-vous un ...
Professionnel, quel est votre secteur d'activité ?
×