10 astuces pour réduire vos déchets ménagers

10 astuces pour réduire vos déchets ménagers

Légumes en vrac

La fin de vie d’un produit coûte cher sur le plan financier, énergétique et environnemental. Chacun, à notre niveau, pouvons contribuer à améliorer la situation en étant attentifs à nos modes de consommation. Réduire la quantité de nos déchets constitue une solution très efficace. Cela permet de faire des économies mais aussi de diminuer notre empreinte carbone et limiter les rejets de gaz à effet de serre. Voici 10 gestes pour commencer à réduire vos déchets ménagers dès aujourd’hui.

1/ Limitez les emballages et privilégiez le vrac

Si vous voulez réduire vos déchets ménagers, le premier réflexe est d’arrêter d’acheter de produits emballés. Par exemple, achetez une carafe filtrante ou une gourde en inox réutilisable plutôt que des bouteilles en plastique. Même idée pour les sacs en plastique soi-disant biodégradables pour vos fruits et légumes. Préférez les sacs en papier kraft ou en tissu réutilisable.

La meilleure solution est d’acheter vos produits en vrac. Pour cela, faites vos courses avec vos propres sacs en tissu, des pots et des bocaux en verre. Le vrac présente de nombreux avantages : zéro emballage en plastique, économies, et vous n’achetez que ce dont vous avez besoin.

2/ Préférez les produits réutilisables aux produits jetables

Dans la continuité du point précédent, oubliez le tout-jetable. À la place, investissez dans des produits durables et réutilisables.

Par exemple, achetez des piles rechargeables, remplacez l’essuie-tout par des torchons et les lingettes jetables par des éponges et du vinaigre blanc. Utilisez un filtre lavable au lieu des filtres à café à usage unique. Stockez vos restes dans des récipients réutilisables ou utilisez des films alimentaires en cire d’abeille au lieu du papier aluminium ou du film alimentaire en plastique.

3/ Pour réduire vos déchets ménagers, achetez moins mais mieux

Un Français jette plusieurs kilos de déchets alimentaires chaque année, dont le tiers serait des produits non consommés encore emballés.

Voici quelques réflexes pour éviter le gaspillage alimentaire :

  • Planifiez vos repas et achetez en quantité adaptée à vos besoins
  • Congelez vos aliments pour les conserver plus longtemps
  • Faites la différence entre date limite de consommation (DLC) et date limite d’utilisation optimum (DLUO)
  • Consommez en priorité les aliments dont la DLC est la plus proche
  • Sachez que certains produits « dépassés » peuvent encore être consommés : pâtes, céréales, gâteaux secs, yaourts, etc.

Et si vous avez des restes, c’est l’occasion de les cuisiner ! C’est d’ailleurs l’objet du point suivant.

Coupe d'une courgette

4/ Cuisinez anti-gaspi et fabriquez vos produits ménagers

Enfilez votre tablier de cuisinier·ère anti-gaspi et réutilisez vos restes alimentaires au lieu de les jeter. Transformez les épluchures de légumes en chips et préparez un cake ou une soupe à partir de fanes de carottes. Vous trouverez des dizaines de recettes anti-gaspi en ligne. Pour tous les restes que vous ne pouvez pas cuisiner, direction le composteur (on en parle dans le point suivant).

Dans la même idée, vous pouvez fabriquer vos propres produits ménagers à partir d’éléments basiques comme le savon, le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude. Ça marche aussi pour les cosmétiques.

5/ Essayez-vous au compostage

Le compost est un excellent engrais naturel pour plantes et potagers tout en réduisant votre volume de déchets organiques.

Pour le compostage, l’idéal est d’avoir un jardin. Mais vous pouvez le faire en ville aussi. Il existe des zones dédiées au compostage collectif. Renseignez-vous, il y en a peut-être une à côté de chez vous. Enfin, il y a l’option d’installer un bac à compost ou un lombricomposteur dans votre appartement.

6/ Réparez quand vous le pouvez

L’un de vos appareils ne marche plus ? L’un de vos objets est cassé ? Avant de penser à en acheter un nouveau, demandez-vous si l’ancien est réparable. Vous pouvez faire jouer la garantie, le réparer vous-même ou bien faire appel à quelqu’un. Il existe des réseaux et plateformes d’entraide pour faciliter le dépannage et la réparation de tous types de produits.

S’il n’est pas possible de réparer l’objet ou qu’il est trop usé pour son usage initial, pourquoi ne pas lui donner une seconde vie ? Par exemple, transformez vos vieux vêtements en chiffons ou vos vieilles brosses à dents en brosses à ménage.

Réparation d'un smartphone

7/ Donnez ce que vous n’utilisez plus

Et lorsque vous êtes certain·e de vous séparer de vos objets, pensez à les donner plutôt qu’à les jeter. Des organismes les récupèrent pour leur donner une nouvelle vie. C’est le cas d’Emmaüs et de sa filiale Le Relais qui permet de recycler ses vêtements en les mettant simplement dans des bornes pour textiles. Trouvez-en une près de chez vous : http://lerelais.org/oudonner.php.

Vous pouvez aussi déposer vos vêtements dans une recyclerie. Les sites comme donnons.org sont pratiques pour faire enlever vos encombrants et objets de décoration.

8/ Réduisez votre consommation de papier

Évitez d’imprimer tous les documents dont vous pouvez vous passer et privilégiez les services en ligne pour la facturation d’eau, électricité, téléphone, Internet, la déclaration de revenus, etc. Quand vous imprimez, utilisez le verso d’une feuille déjà imprimée.

Enfin, collez un autocollant « stop pub » sur votre boîte aux lettres pour ne plus recevoir de publicités. Elles finissent de toute façon le plus souvent à la poubelle.

9/ Réduisez vos déchets numériques

En ce qui concerne Ies données numériques, notez cependant qu’elles sont elles aussi source de pollution. Elles sont en effet stockées dans des serveurs qui tournent à plein régime. Pensez donc à alléger votre boîte mail en supprimant les e-mails dont vous n’avez plus l’utilité.

10/ Louez ou empruntez au lieu d’acheter

Avant de vouloir acheter un produit, demandez-vous si vous allez vraiment vous en servir. Et si vous n’avez plutôt intérêt à le louer ou à l’emprunter à un voisin.

C’est le cas de certains objets qui ne servent qu’une ou deux fois pour une occasion particulière : perceuse, appareil à raclette ou matériel de camping. Quand on sait qu’une perceuse n’est en marche que 12 minutes en moyenne au cours de toute sa vie…

Et si vous voulez tout de même acheter, pensez au marché de l’occasion et des objets reconditionnés. L’état d’esprit derrière ces gestes est de remettre en question vos habitudes de consommation.

Pour tout ce que vous devez jeter, il y a Valoservices. Nos équipes viennent collecter vos déchets ménagers chez vous avant de les recycler en filières spécialisées. Chaque étape du circuit de recyclage respecte les gestes barrières en situation post covid. Prenez contact avec une agence à proximité de chez vous.

Ces solutions peuvent vous intéresser

big bagBig Bag 1 m3 pour déchets verts

Sac à déchets adapté pour un poids jusqu’à 1500 kilos.
Profitez de nos tarifs dégressifs dès le 2ème Big Bag commandé !

En savoir +

Big Bag 1 m3 pour déchets recyclables

Sac à déchets adapté pour un poids jusqu’à 1500 kilos.
Profitez de nos tarifs dégressifs dès le 2ème Big Bag commandé !

En savoir +

Inscrivez-vous à notre newsletter

* champs obligatoire
Êtes-vous un ...
Professionnel, quel est votre secteur d'activité ?
×